La chute.

descente-infinie

Imagines-toi glisser à l’infini sans pouvoir te raccrocher à rien. Tu glisses mais jamais il n’y a de fin et tu as même du mal à te rappeler le début, comment tu en es arrivé là. C’est pire que le supplice de Sisyphe ou de Tantale. La peur du vide et la peur du néant réuni. C’est un peu la peur de la vie dans ce qu’elle a de plus primaire. Voilà, ce petit gif innocent et débile raconte ça.

Et non j’ai pas spécialement peur de la vie.

Et je vous aime ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s